La SNCF bientôt mise en concurrence

Histoire de la SNCF

La SNCF signifie la Société Nationale de chemin de fer. Avant que la SNCF réseau n’ait vu le jour, il existait le réseau ferré de France. Il a été crée en 1997. Ce dernier avait en charge la création et le développement du réseau de chemin de fer. La raison de cette séparation entre l’aménagement et le transport des personnes fait suite à des décisions éuropéenes. Puis en 2003, la SNCF perd son monopole dans le trasport des marchadises, suite à l’ouverture du transport international de fret. Ensuite, la SNCF continue de perdre tout doucement son monopole. En 2006, la SNCF n’est plus la seule à avoir le droit de faire du transport de marchandise sur le territoire français. Ce qui explique les craintes des employés de voir la SNCF toujours un peu plus ouverte à la concurrence.

Les riques liés à la privatisation de la SNCF

L’Union Européene, dans le cadre des lois liées à la libre concurrence a contraint la France à privatiser la SNCF. Néanmoins, cette privatisation entraine des risques certains. Le premier risque est lié à l’entretien des rails et des trains. En effet, comme la SNCF est en parti privatisée, elle doit année après année, faire davantage de chiffres d’affaire, afin de satisfaire ses actionnaires. L’augmentation du chiffre d’affaire peut être faite au détriment de l’entretien des machines. A long terme, un mauvais entretien des machines pourrait entrainer un accident. Avec un nombre de passagers, qui lui aussi, est sans cesse en augmentation, la catastrophe pourrait être majeure. Le deuxième risque lié à l’ouverture de la SNCF à la concurrence, est toujours lié au chiffre d’affaires. La conséquence de cette ouverture à la concurrence pourrait mettre en danger les employés de la SNCF. En effet, pour rester concurentielle la SNCF va toujours demander davantage de travail à ses emploiers en réduisant la masse salariale. Cette augmentation de la charge de travail va favoriser l’apparition de risques psycho-sociaux. De nombreux syndicats ont d’ailleurs déjà tirés la sonnette d’alarme.

Author: Anthony Martin

Share This Post On